Gs Studio
facebook
ask
tweeter
  • :
    :
  • Détective Conan - GS Studio

    • Dernière minute : Un gros changement à prévoir prochainement... ;)

    Orihime et Hikoboshi : une légende stellaire

    Comme un épisode sur Orihime va sortir prochainement, je me suis penchée sur l’histoire dont il est question dans cet épisode : la légende stellaire de Hikoboshi et Orihime.

     

    Étant une fan inconditionnelle de l’astronomie, je n’ai pas résisté à vous conter cette légende.

    Dans le ciel d’été, trois étoiles sont remarquables par leur grande luminosité. Ces trois étoiles forment le triangle d’été. Il s’agit de Véga dans la constellation de la Lyre, d’Altaïr dans la constellation de l’Aigle et de Deneb dans la constellation du Cygne. Ces trois étoiles réunies sont majoritairement observables en été.

    De ces étoiles est issue une légende chinoise que je trouve à la fois belle et triste. Je vais ici conter l’une de ses versions (transmission orale oblige, la légende possède différentes versions avec la même trame centrale).

    294b06aae63b1f8aaf2ce3134521aa75

    Zhi Nu était la plus jeune fille du roi du ciel. Grâce à son habileté, elle tissait tous les jours des tableaux donnant le ciel de l’aube et du crépuscule de toutes les saisons. Pour cela, elle est nommée la tisserande.

    Un jour, avec ses sœurs, elle descend sur terre se baigner. Près de là habitait un meneur de bœufs, le bouvier Niu Lang. Il menait ses bœufs paître. En menant boire l’un de ses bœufs à la rivière, il vit les sœurs et il remarqua surtout la cadette. Il alla prendre les vêtements de cette dernière. Apeurées, les sœurs se rhabillèrent et s’envolèrent dans les cieux. Seule la plus jeune, n’ayant pu se rhabiller, resta. Le bouvier lui dit qu’il lui rendrait ses vêtements que si elle acceptait de devenir sa femme. Insatisfaite de sa vie aux cieux, la Tisserande accepta. L’amour grandit entre les deux amants. Ce dernier engendra une fille et un garçon.

    Cependant, le roi du ciel ne l’entendait pas de cet avis. Il sépara les deux amants, menant sa fille dans les cieux et le bouvier avec ses deux enfants inconsolable sur terre. Le Bouvier décida alors d’aller chercher sa dulcinée. Alors qu’il en était proche, la femme du roi céleste fit apparaître une large rivière entre les deux amants. Ce fut la Voie lactée. Les amants ne pouvaient alors que se regarder et la Tisserande cessa de tisser.

    Face à cette ténacité, le roi du ciel leur permit alors de se retrouver une fois par an le septième jour du septième mois du calendrier lunaire formant un pont de pies sur la Voie lactée. L’ange Déneb est le gérant de leur amour. La légende raconte que le matin, le ciel est brumeux, une brume issue des larmes de Zhi Nu quittant ses enfants et son mari.

    Orihime et Hikoboshi

    Zhi Nu représente dans le ciel boréal Vega et Niu Lang, Altaïr.

    Les Japonais ont repris cette histoire en nommant Zhi Nu, Orihime et Niu Lang, Hikoboshi. Le jour de leur rencontre devint alors Tanabata.

     

    Le jour de Tanabata est symbolique au Japon. La tradition veut que les Japonais portent le yukata, un kimono d’été. Ils écrivent aussi leur souhait sur les tanzaku qu’ils accrochent ensuite aux feuilles de bambou. On dit que Orihime et Hikoboshi réaliseront ces vœux. Le bambou est ensuite jeté dans un fleuve ou brulé.

    Tanabata

     


    1. […] de la légende japonaise de l’amour interdit. La princesse Orihime qui vivait sur les bords de la voie lactée confectionnait des tissus pour son père le Seigneur du […]


    2. […] de la légende japonaise de l’amour interdit. La princesse Orihime qui vivait sur les bords de la voie lactée confectionnait des tissus pour son père le Seigneur du […]


    3. tynaria

      Merci Greymouse pour cet article ! O/
      Même si je connaissais la légende, je ne connaissais pas les détails 🙂
      J’aimerais cependant ajouter une petite chose : Ces amants ne peuvent pas se voir s’il pleut le jour du Tanabata, la rivière qui les sépare étant inondé.
      D’ailleurs cette légende explique la dernière phrase de Ran dans le film 13, « Et il y a des gens qui ne peuvent même pas entendre leur voix, en plus de ne pas pouvoir se voir… » !
      Voilà ! C’était ma petite parenthèse XD



    You must be logged in to post a comment.